Chant Sacré – Le DHARMA

MurielBy Muriel6 avril 20204 Minutes

Le Dharma…

“La nature et la vie sont passées par des périodes d’évolution et de progrès depuis des millions d’années. La conscience est apparue avec l’être humain. Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle phase : nous faisons face à une crise évolutionnaire et nous n’y sommes pas préparés. Je viens en Occident pour rappeler la vérité de l’évolution et aider les êtres humains à évoluer vers une nouvelle conscience, selon les principes de la Vérité, du dharma.
Il faut distinguer mental et conscience. Le mental est le produit de l’environnement, de la société, de la culture. C’est un arrangement temporaire et de surface, utile pour vivre dans le monde. Par conséquent, le mental est connecté à l’ego et au désir. La conscience est liée à l’âme et à la vérité de l’être profond. Elle trouve son contentement en elle-même. Ce potentiel de l’être humain ne s’est pas encore manifesté. Il a besoin d’un flux d’énergie spirituelle pour apparaître.
L’objectif de cette croissance spirituelle est la transformation de notre mental égocentrique vers quelque chose de plus grand… Un sens cosmique doit se développer dans la conscience humaine…”

Sri Tathâta –Dharma –  propos recueillis par Matthieu Stricot – publié le 12/01/2015 dans le Monde des Religions

la vie et l’enseignement de la vie

Le dharma désigne dans son contexte primitif indien tout à la fois la loi, l’ordre, la condition mais également le devoir et la bonne conduite.

En fait, le dharma réunit toujours ces deux sens, la vie et l’enseignement de la vie. Dans cette perspective qui unit la vie et son enseignement, étudier le dharma signifie donc s’étudier soi-même, et toutes les méthodes et les enseignements bouddhistes qui nous invitent à éclaircir l’existence.

Mais l’étude du dharma n’est pas l’acquisition d’un savoir mais la transformation de sa propre vie. Ainsi, l’étude passe par l’approfondissement des textes et des écritures.